04 novembre 2014

ACCESSIBILITÉ : GUIDE DES BELLES PRATIQUES 2013-2014

 recueil belles pratiques.png

Forts du succès de l’opération 2011-2012, les ministères du Développement durable et du Logement ont renouvelé l’appel à projet pour la constitution d’un second Recueil de belles pratiques et bons usages en matière d’accessibilité de la cité. 

Le recueil est disponible ici : Guide-belles-pratiques-2014.pdf

L’objectif de cette édition est de valoriser des réalisations exemplaires qui améliorent les conditions de vie et de déplacement des personnes âgées et des personnes handicapées ou à mobilité réduite en se focalisant plus particulièrement sur :

- des réponses innovantes au niveau local pour permettre à une personne en situation de handicap de se déplacer sur tout l’ensemble d’un territoire

- des petits plus qui facilitent la vie de tous : des solutions à faible coût, qui ont un impact fort sur la qualité de vie et permettent de mieux être dans son logement, de se déplacer avec facilité ou de mieux accéder aux services dans les établissements recevant du public. 

Les maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvres et gestionnaires de transports, de voiries ou d’espaces publics, de logements ou d’établissements recevant du public ont été invités à déposer un dossier auprès de la préfecture ou de la direction départementale des territoires – et de la mer (DDT-M) de leur département.

Comme pour la première édition, l’exemplarité des réalisations a été évaluée par trois instances successives :

1. un comité départemental, qui a systématiquement réuni les associations de personnes handicapées et la DDT-M ainsi que, selon les configurations locales, le comité départemental des retraités et des personnes âgées, l’association départementale des maires et le conseil général, l’ordre des architectes, le conseil d'architecture , de l'urbanisme et de l'environnement, les chambres consulaires, des organismes du secteur du tourisme, la direction départementale de la cohésion sociale ;

2. un comité d’experts du réseau technique et scientifique du ministère issus du Cerema ;

3. un jury national, composé des associations représentatives de personnes handicapées, des services d’administration centrale des ministères du Développement durable et du Logement (DMA, DGALN, DGITM), du Cerema et d’un journaliste du groupe Le Moniteur.

L’opération de 2011-2012 a permis à plus de 60000 personnes de consulter les belles réalisations.

Que cette nouvelle édition puisse connaître le même succès !

Les commentaires sont fermés.