09 septembre 2017

Baisse des contrats aidés : l'APF alerte le gouvernement sur le préjudice de cette mesure

Le gouvernement vient d'annoncer la restriction du nombre de contrats aidés dès cet été, dans un objectif de diminution budgétaire.

Alors que le chômage touche durement les personnes en situation de handicap, et qu'au moins 150.000 personnes handicapées sont en contrats aidés, cette décision risque de peser lourdement sur le retour à l'emploi de ces personnes.

Aujourd'hui, le chômage touche 500.000 personnes en situation de handicap, avec un taux de chômage deux fois supérieur à la moyenne. Leurs difficultés sont multiples : ancienneté dans le chômage, niveau de formation et de qualification ...

Pourtant en 2016, 12 % des contrats aidés ont concerné des personnes en situation de handicap. Sans être une "solution miracle", ces contrats ont un réel effet favorable pour l'emploi des plus vulnérables.

Considérant les conséquences dramatiques de la décision du gouvernement, l'Association des Paralysés de France a interpellé la Ministre du Travail ce lundi 21 août 2017. Suite à cette diminution du nombre de contrats aidés, nous nous interrogeons en effet sur les perspectives de retour à l'emploi et d'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Nous pensons également que l'avenir du fonctionnement d'associations qui recrutent sous la forme de contrats aidés est remis en question. Enfin, nous nous interrogeons sur l'impact de cette décision sur le recrutement en contrats aidés d'auxiliaires de vie scolaire prévu par le gouvernement dès la rentrée 2017.

Pour lire le courrier adressé au Ministre du Travail, cliquez ICI.

Source : www.apf.asso.fr

Les commentaires sont fermés.