08 octobre 2008

Les adhérents dénoncent l'inaccessibilité ( à la gare d'Enghien les Bains)- Article du parisien



DES SILHOUETTES grandeur nature représentant une personne en fauteuil roulant à la gare d’Enghien-les-Bains, une verte pour marquer l’accessibilité, une orange pour indiquer un obstacle éventuel et une rouge pour désigner l’inaccessibilité : voilà ce que les voyageurs valides et les passants ont pu apercevoir au détour d’un escalier, d’un trottoir trop haut, d’un portique trop étroit, d’une marche de train impraticable ou d’une pente trop ardue, hier après-midi, lors d’une action organisée par l’Association des paralysés de France (APF).

617557117.gif

« Notre objectif est de sensibiliser les gens au manque d’accessibilité dans les lieux publics des villes du département, déclare Nathalie Martin, la directrice de l’APF du Val-d’Oise. Certaines municipalités, comme Enghien mais aussi Pontoise, n’ont pas encore créé leur commission communale d’accessibilité (CCA) pourtant prévue par la loi handicap de 2005. »

Après avoir installé les silhouettes symbolisant les difficultés de déplacement auxquelles sont confrontées quotidiennement les personnes à mobilité réduite, les bénévoles et les adhérents de l’APF de la délégation du Val-d’Oise, tous vêtus d’un tee-shirt jaune, ont distribué des prospectus et répondu aux questions du public. « Nous sommes mobilisés pour la deuxième année d’affilée, ajoute Nathalie Martin. Car il faut mettre en avant le manque d’implication de certains élus, pour ce que les personnes handicapées vivent comme une véritable discrimination. »
« C’est à chaque fois un véritable parcours du combattant pour entrer dans un magasin, prendre le train ou tout simplement rentrer dans ce bar," réagit Jean-Christophe Lemoine, un habitant de Bouffémont, montrant depuis son fauteuil roulant les deux marches qui autorisent l’accès au café en face de la gare.

1997815786.png

« Accéder 7 exister » est une campagne nationale de l’APF qui a lieu entre le 6 et le 12 octobre dans des dizaines de villes de l’Hexagone. Demain, une nouvelle action aura lieu à Pontoise. Cette fois, devant la mairie et à la poste.
Le Parisien

Les commentaires sont fermés.