31 octobre 2008

THEATRE FORUM


Pour la semaine du projet associatif du 17 au 22 novembre 2008, la délégation du Val d'Oise, présente un spectacle de théâtre forum :
Le vendredi 21 novembre à 16h à la salle des fêtes d’Eaubonne.
Le spectacle sera une sensibilisation « sur la discrimination envers les personnes en situation de handicap ».
Ce projet entre dans le cadre de la manifestation « semaine du projet associatif » qui vise à faire vivre les plans d’action locaux.
Il vise à mettre en lumière certaines formes de discrimination que les personnes en situation de handicap vivent tous les jours ; (point 1 du projet Acteur et citoyen : lutter contre les discriminations)

Deux saynètes de théâtre seront montées (avec trois personnes adhérentes, une bénévole et deux comédiens professionnels) et présentées au public. Celui-ci observera des saynètes jouées par les comédiens et pourra intervenir sur scène à son tour pour proposer sa solution au problème présenté.

Le spectacle est gratuit et ouvert à tous, adhérents, bénévoles, usagers, salariés des structures, personnes intéressées...

Alors n’hésitez pas à nous contacter, et à vous inscrire.
Estelle Balima 0130106062
Email : aic.apf95@yahoo.fr

Handicap et emploi, le vote « en douce » du Parlement !

Handicap et emploi, le vote « en douce » du Parlement !

« Travaillez moins pour gagner moins, et exonérez les entreprises de leurs obligations ! »

Comment faire plaisir aux employeurs qui ne remplissent pas leur quota d’embauche de 6% de personnes en situation de handicap et, de ce fait, doivent payer des contributions à l’AGEFIPH ou au FIPHFP ?
En faisant passer une disposition sur ce sujet dans un projet de loi sans rapport aucun – le projet de loi sur le RSA -, « en douce » donc, et en procédure d’urgence donc non modifiable en 2nde lecture ! Créant ainsi une nouvelle catégorie de travailleurs pauvres : les salariés handicapés à temps partiel…

C’est ce qui s’est passé fin septembre lorsqu’un amendement modifiant de façon significative un article du code du travail a été adopté, « en douce » et « en urgence », dans un projet de loi ne concernant pas le sujet !

Le contenu ? « Pour encourager l’embauche de travailleurs handicapés à temps partiel, le handicap nécessitant très souvent le recours à ce type de recrutement, le travail à temps partiel (article L. 3123-14 du code du travail) sera assimilé à un travail à temps plein. »

Cette disposition va faire remonter mathématiquement mais artificiellement, le taux d’emploi des personnes en situation de handicap. Et elle va à l’encontre de l’esprit de la loi « handicap » du 11 février 2005. Les entreprises pourront ainsi atteindre leur quota d’embauche par le biais d’emploi à temps partiel, sachant en outre que dans ce nouvel article de loi, la notion de temps partiel n’est pas définie ni limitée !

Les effets de cet amendement, liés à la réforme annoncée de l’allocation adulte handicapé (AAH) par Valérie Létard dans son dossier de presse du 26 septembre qui renforce et valorise l’accès ou le retour à l’emploi à temps partiel pour les personnes en situation de handicap bénéficiaires de l’AAH, vont installer une nouvelle catégorie de travailleurs pauvres !

Pour l’APF, cet amendement est inacceptable et le procédé honteux !
Gouvernement et Parlement remettent ainsi en cause leurs grandes déclarations sur la priorité de l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, et sur le travail comme moyen d’améliorer le pouvoir d’achat !
Finalement le discours tenu aux personnes en situation de handicap se résume à : « Travaillez moins, pour gagner moins et exonérez les entreprises de leurs obligations ! »

Seul recours aujourd’hui : alerter la commission mixte paritaire qui se réunit mardi prochain 4 novembre pour examiner les articles problématiques du projet de loi…

Maquettes en papier



En ce moment la délégation accueille une exposition de maquettes en papier (voir album). N'hésitez pas à venir la voir ou à vous inscrire à l'atelier qui a lieu une fois par mois !

30 octobre 2008

Permanence juridique

PERMANENCE JURIDIQUE

Marie-Louise Mégrelis, avocate à la cour, exerçant dans le domaine du droit du handicap et de la réparation du dommage corporel, assurera une permanence juridique mensuelle au sein de la délégation le :
3ème Mardi de chaque mois à partir de 14 h 00.

Vous pouvez la solliciter pour différents types de problèmes, par exemple :


- Droit des victimes,
- Réparation des dommages corporels,
- Droit du handicap,
- Droit de la famille,
- Droit pénal,
- Droit des étrangers.




Pour la rencontrer il est indispensable de prendre rendez-vous, auprès de Valérie Ferrero au : 01 30 10 60 64.

Attention : pour avoir droit à ce service vous devez être adhérent à jour de votre cotisation. (Possibilité d’adhérer auprès de l’accueil)

"Ni pauvre, ni soumis" interpelle les Députés et Sénateurs du Val d'Oise

Le collectif "Ni pauvre, ni soumis" du Val d'Oise, représenté par plusieurs associations liées aux handicaps, ont interpellé les Sénateurs et les Députés du département avant le vote du Budget 2009.
Ainsi le collectif a fait parvenir, à l'Assemblée Nationale et au Sénat, une lettre reprenant les revendications défendues par des milliers de personnes en situation de handicap.
Cette lettre est destinée à influencer et à mettre au coeur du vote du Budget pour l'année 2009 les problèmes de ressources que rencontrent les personnes handicapées recevant l'allocation pour adulte handicapée.

Télécharger la lettre du collectif "ni pauvre, ni soumis": lettre aux députés ni pauvre ni soumis.pdf

1234275294.jpg