30 juillet 2010

Concours "Décoration de fauteuils roulants"

cheval.jpg

 

Concours
Décoration de fauteuils roulants

 

Le fauteuil roulant a une double fonctionnalité. C’est un véhicule individuel et c’est aussi un siège. Comme tous les véhicules, et comme tous les meubles, il peut donc avoir un style et un look adaptés à la personne, à son âge, à son sexe, à ses goûts, à ses besoins, à ses préférences, et au lieu d’utilisation.

Inscription concours fauteuil.pdf

Cliquez sur le lien suivant et vous accéderez aux informations concernant le :

22 juillet 2010

Colère par rapport à l’AAH : l’APF persiste et signe…dans Libération !

Logo_Liberation.jpgDans une tribune de Jean-Marie Barbier publiée hier par Libération, l'APF explique en quoi le report de l'augmentation de l'AAH, mesure pour réduire le déficit, est totalement inacceptable.

Les publics les plus fragiles sont condamnés à payer toujours plus : le prix de leur fragilité !

Pour lire la tribune: cliquez ici

20 juillet 2010

Annonce sur l’AAH : Ni Pauvre, Ni Soumis écrit au Président de la République

NPNS logo.jpgSuite à l'annonce du 6 juillet, faite par voie de presse, que l'augmentation de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) de 25 % sur 5 ans se ferait finalement sur 6 ans, NPNS écrit sa colère à Nicolas Sarkozy et lui demande de revenir sur cette annonce et de recevoir les associations !

Lettre au Président de la République: NPNS.pdf

06 juillet 2010

Handicapé, il est privé de vol par EasyJet!!

EasyJet.jpgRefusé parce que «non accompagné». Joseph Etcheveste, 48 ans, ne s'attendait pas à un tel accueil. Pourtant, c'est du hall de l'aéroport de Biarritz qu'il a vu son avion décoller lundi matin. «Je ne comprends pas, je voyage toujours seul, je n'ai jamais eu aucun problème.» Devenu paraplégique après un accident de la route, Joseph avait réservé un billet Biarritz-Paris pour le vol 372 de la compagnie EasyJet.

Sur la passerelle d'embarquement, et alors même qu'il avait enregistré ses bagages comme tous les autres voyageurs une heure auparavant, il s'est vu prié de faire demi-tour. «C'était une humiliation, je ne me suis jamais fait jeter comme ça», explique-t-il.

La compagnie à bas coûts ne l'a pas accepté «pour des raisons de sécurité». La réglementation d'EasyJet prévoit en effet que les passagers à mobilité réduite doivent être accompagnés s'ils ne sont pas «autonomes», c'est-à-dire capables «d'enlever la ceinture, de mettre le casque à oxygène et le gilet de sauvetage, et de se rendre à la sortie de secours sans aucune aide.»

Le directeur d'EasyJet France, François Bacchetta conteste la version des faits de Joseph Etcheveste mais affirme: «oui nous sommes rigides mais nous ne faisons aucun compromis sur la sécurité, En cas d'incident, nous avons l'obligation d'évacuer tous les passagers en 90 secondes.»

Pour une visite médicale dans un hôpital parisien, Joseph a donc emprunté un vol d'Air France. Prix du billet: 370 euros. Le vol EasyJet ne lui en aurait coûté que 70.  «Pourquoi les autres compagnies m'acceptent seul et pas eux?, s'interroge-t-il. J'ai réservé il y a un mois en précisant que j'étais en fauteuil, personne ne m'a rien dit.»

«La compagnie des coups bas»

Ce n'est pas la première fois que la compagnie est pointée du doigt. En mars dernier, Marie-Patricia Hoarau, elle aussi paraplégique, avait été expulsée d'un avion pour les mêmes motifs, sous les huées des passagers...

Source: libération.fr

Report de l'augmentation de l'AAH!!!

handicap_web.jpgFrancois Baroin, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'Etat a annoncé ce matin dans une interview publiée dans le quotidien Les Echos un report de l'application de l'augmentation de l'Allocation Adultes Handicapés (AAH). Au lieu de l'augmentation promise de 25% durant 5 ans, l'augmentation se fera en 6 ans ; la revalorisation de l'AAH de l'année prochaine ne serait donc que de 3% au lieu de 4,5% prévus.

L'Association des Paralysés de France juge totalement inacceptable une telle mesure ! Comment l'Etat peut-il envisager de diminuer l'aide aux personnes bénéficiaires de l'AAH, déjà sous le seuil de pauvreté, pour réduire son propre déficit public ?

 

L'APF rejette fermement cette mesure, qu'elle juge abusive, méprisante et insupportable pour les personnes en situation de handicap.

Et par conséquence, l'APF demande au président de la République, Nicolas Sarkozy, et à son premier ministre, François Fillon, de revenir immédiatement sur les propos de François Baroin et d'assurer une augmentation de l'AAH de 25% sur 5 ans, comme convenu.

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici.