13 octobre 2017

Vive l'APL : l'APF rejoint le collectif

APF, collectif, vive, APL

L’APF vient de rejoindre cette semaine le collectif «Vive l’APL» qui regroupe plus de 65 organisations, pour dénoncer la réduction de 5 € du montant mensuel de l’APL depuis le 01/10/2017, et la réforme inscrite dans le projet de loi de finances 2018.

Cette réforme prévoit une réduction de 1,7 milliard d'€uros du montant des aides personnelles au logement en 2018, tout en préservant - selon le gouvernement - le pouvoir d’achat des allocataires et en améliorant l’accès au logement des plus modestes. En particulier, une réduction de loyer de solidarité (RLS) sera créée dans le parc social au bénéfice des locataires les plus fragiles : les allocataires qui verront leur APL réduite seront plus que compensés par une réduction de loyer de solidarité. 

Ce collectif a déposé un recours devant le Conseil d’Etat cette semaine et organise ce samedi 14 octobre des manifestations en région (rejoignant tardivement ce collectif, il est difficile pour l'APF d’y participer).

Cette participation à ce collectif s’inscrit en complément de notre mobilisation actuelle sur les ressources et notamment avec la pétition que nous vous invitons à largement diffuser et signer ! 

Source : Direction développement associatif et politiques d’inclusion - APF

 

17 juillet 2017

Pour que la solidarité soit une vraie priorité ...

logo collectif aleerte.JPG

A l'heure où s'ouvrent les discussions sur la programmation des finances publiques, le collectif ALERTE, dont l'APF fait partie, demande à ce que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion soit une priorité du nouveau quinquennat.

Déçu et inquiet de l'absence de ce thème dans les discours du président de la République et du Premier ministre, le collectif demande une vision et un plan d'action engageant le gouvernement pour une politique globale, interministérielle, promouvant l'accès de tous aux droits de tous. 

Le collectif ALERTE rappelle qu'il s'agit d'une obligation internationale pour la France, qui a signé les objectifs de développement durable, dont l'éradication de la pauvreté en 2030 est la priorité numéro un. 

Une obligation au cœur de l'actualité internationale, alors que se tient actuellement à l'ONU, le Forum politique de haut niveau sur le développement durable, sur le thème de "l'éradication de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en mutation". 

Téléchargez le communiqué de presse.

Source : www.apf.asso.fr