11 mai 2017

Suivi de l’actualité politique

réflexe handicap.JPG

Tous les mois, le conseil d'administration de l'APF présente le suivi général de l’actualité politique ainsi que ses positions et ses actions relatives à cette actualité. 

Durant ces dernières semaines, l'APF s’est positionnée sur, entre autres : 

- les élections présidentielles et législatives,
- le projet de revenu minimum social garanti,
- la mise en commun de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH),
- la PCH et le handicap psychique,
- le registre public d'accessibilité,
- la retraite des personnes en situation de handicap,
- le service public d'information sur la santé,
- le rapport sur le relayage, …

Retrouvez tous les sujets abordés en cliquant sur ce lien :
www.apf.asso.fr/actualités-politiques

Source : Service des politiques d'inclusion - APF

 

05 mai 2017

Élection présidentielle : pour une société solidaire et ouverte à tou.te.s

 

Dans l’esprit de son projet associatif, l’APF, l'une des premières associations de France, a la responsabilité d’exprimer sa propre vision de la société.  

En cette période cruciale pour l’avenir de notre pays, l’APF se doit de réaffirmer ses ambitions et sa vision de la société. Car, dans la droite ligne de l’esprit de nos fondateurs, il nous appartient aujourd’hui de défendre collectivement nos valeurs et celles de la République.

Il nous incombe aussi de nous mobiliser pour que demain ne soit pas le jour du renoncement et du repli mais, au contraire, celui de l’espoir et de l’ouverture pour l’ensemble de nos concitoyens en situation de handicap. 

Vous pouvez retrouver la déclaration de l'APF du 4 mai 2017, "pour une société solidaire et ouverte à tou.te.s", en cliquant ICI.

Source : Présidence de l'APF

 

21 avril 2017

Compensation du handicap : Les candidats aux élections présidentielles font l’impasse sur la priorité numéro un des personnes en situation de handicap !

 A quelques jours du premier tour des élections, l’APF fait le constat que le droit à compensation inspire peu, voire pas du tout, les candidats à l’élection présidentielle ! 

Dans l’enquête Ifop-APF «Conditions de vie, aspirations et intentions de vote», une meilleure prise en charge pour compenser les situations de handicap est l’objectif prioritaire cité par les personnes en situation de handicap pour améliorer leur quotidien.

Le droit à compensation est l’un des piliers majeurs de la loi handicap de 2005, il prévoit que toutes les personnes en situation de handicap ont droit à la compensation des conséquences de leur handicap quels que soient l'origine et la nature de la déficience, l’âge de la personne ou son mode de vie.

Aujourd’hui, l’APF déplore de nombreux dysfonctionnements dans l’application du droit à compensation. De nombreuses lacunes sont constatées : des tarifications insuffisantes de la PCH qui occasionnent des restes à charge et même de lourdes augmentations ces dernières années, des plans d’aide qui sont diminués sans modification de la situation des personnes, une pression forte des départements devant l’augmentation de ces dépenses, une initiative du gouvernement qui, au lieu de revaloriser les tarifications, propose une «mise en commun» de toutes les aides (humaines, techniques, transports, aménagement logement, véhicule !!!) au mépris du principe fondamental de la PCH : son caractère individuel !

A l’occasion de l’élection présidentielle, Faire Face, le bi-média du handicap moteur édité par l’APF, a publié une série de témoignages vidéo de personnes en situation de handicap. Plusieurs d’entre eux rencontrent des difficultés liées à une compensation du handicap insuffisante, comme Ricardo, Sarah et Isabelle. 

Ces témoignages illustrent les situations d’urgence dans lesquelles se trouvent ces personnes et démontrent que le droit à compensation comporte de fortes lacunes et de nombreux dysfonctionnements. 

C’est pourquoi, l’APF demande le respect du principe fondamental de la PCH : son caractère individuel, elle demande un élargissement immédiat des besoins couverts par la prestation et la revalorisation immédiate de la tarification de tous les besoins. L’APF appelle à terme, à la création du «risque autonomie» qui devra financer l’intégralité des besoins et l’intégralité des dépenses effectuées par les personnes au titre des aides à l’autonomie, quelle que soit l’origine de la situation de handicap et quel que soit l’âge. 

Cette revendication pour la création du «risque autonomie», rejoint les demandes du collectif «Une société pour tous les âges» dont l’APF fait partie, qui, au-delà des principes pour un droit universel et intégral à la compensation des conséquences d’une situation de handicap ou d’avancée en âge, attend des réponses opérationnelles pour la refonte de la gouvernance du système d’aides et de soins.

Retrouvez plus d’informations sur la compensation du handicap, sur le site de l’APF. 

Retrouvez l'intégralité du communiqué en cliquant ICI.

Source : Direction de la communication et du développement des ressources - APF.

 

20 avril 2017

Le vote des personnes en situation de handicap

logo ministère de l'intérieur.JPGLe Ministère de l'Intérieur formule quelques rappels sur le vote des personnes en situation de handicap.

Le choix du matériel et des bureaux de vote, l’affirmation du droit de vote des personnes souffrant d'un handicap mental, la possibilité de se faire accompagner, l'envoi de la propagande à domicile, le vote par procuration, etc .... Retrouvez toutes les indications du Ministère de l'Intérieur ICI.

Source : Le blog pour une accessibilité universelle - APF

17 mars 2017

RESULTATS DE LA GRANDE ENQUETE IFOP

IFOP.png

L'APF a lancé en février dernier, avec l’Institut d’opinion IFOP, une grande enquête en ligne pour connaître l’opinion des citoyennes et citoyens en situation de handicap à l’occasion de l’élection présidentielle et des législatives.

Avec cette enquête, l’APF veut faire un état de lieux des conditions de vie, aspirations et intentions de vote des personnes concernées par le handicap.

4850 personnes ont participé à l'enquête, dont la quasi-totalité a répondu les dix premiers jours.

Près des trois-quarts des répondants sont des personnes directement concernées par un handicap de longue date (moteur pour la moitié d’entre elles, maladie invalidante pour un tiers), l’autre quart des répondants étant des personnes "proches" (parents, frères, sœurs, etc …). 

Retrouvez les résultats de l'enquête Résultats IFOP.pdf

Changeons de cap !

Suite à cette enquête, l’APF lance ses propositions "2017-2022 Changeons de cap !" afin d’agir pour une société inclusive et solidaire, basée sur la reconnaissance et l’effectivité de tous les droits fondamentaux.

Pour connaître les 5 mesures phare et les 40 propositions de l'APF pour une société inclusive et solidaire : Propositions APF 2017-2022 VF.pdf

Elections 2017 : Faire Face donne la parole aux citoyennes et citoyens en situation de handicap

Dès le 23 mars, et pendant un mois jusqu’au premier tour de l’élection présidentielle, Faire Face, le bi-média édité par l’APF, va publier sur son site www.faire-face.fr des témoignages vidéos de personnes en situation de handicap sur leurs difficultés et leurs attentes pour l’avenir. Ressources, accès aux soins, emploi, compensation, accessibilité, éducation, place en établissement, … : elles diront leur quotidien à travers une quinzaine de thèmes abordés. 

Source : Direction de la communication et du développement des ressources - APF