12 mai 2014

DEMAIN, ON VA CRIER POUR L'ACCESSIBILITE !

13-Mai_appeldes100.jpg

 

Accessibilité : 40 ans d’immobilisme, ça suffit !


L'APF 95 participe à la manifestation pour l'accessibilité demain - Place de la République à Paris de 11h à 15h.

100 représentants de l'APF prendront la parole pour témoigner de la colère des personnes en situation de handicap !

A cette occasion, les représentants APF des délégations 95, 93 et 78 chanteront ensemble un hymne revendicatif "Non, on n'attendra pas" composée par Jacky Decobert.

(vous pouvez écouter cet hymne sur notre page Facebook "Délégation APF du Val d'Oise").

 

Nous invitons tous les citoyens à rejoindre ce rassemblement pour dire OUI à l'accessibilité et NON à 10 ans de plus !


Si vous ne pouvez pas participer au rassemblement parisien pour l'‪#‎accessibilité‬, une autre façon d'y assister : rendez-vous sur www.necoutezpasleslobbies.org à 11h le 13 mai pour la retransmission en direct de l'événement sur internet !

Pour  signer la pétition : www.change.org/accessibilite

 

24 avril 2014

MANIFESTATION POUR L'ACCESSIBILITE LE MARDI 13 MAI

 Accessibilité : 40 ans d’immobilisme, ça suffit !

 Marianne.jpg

 

APPEL A MANIFESTER !
 
- Vous qui soutenez les actions de l'APF,
- Vous qui souha
itez l'accessibilité universelle pour toutes les personnes à mobilité réduite,
- Vous qui pensez que le gouvernement ne tient pas compte de tous ses concitoyens et concitoyennes,

Venez manifester à nos côtés le mardi 13 mai de 11h à 15h place de la République à Paris !!

Afin d'organiser au mieux cette manifestation, merci de contacter Alexandra au 01 30 10 60 66 ou reseaudepartemental_apf95@yahoo.fr

02 avril 2014

La France accessible, ce n'est pas pour tout de suite !

 

Madame Poisson reste dans son bocal.jpg

 

Madame Poisson, atteinte de sclérose en plaques, est écœurée car l’annonce d’hier n’était qu’une plaisanterie, elle n’est pas sortie de chez elle car l’accessibilité de la France ce n’est pas pour demain ! Elle est rentrée dans son bocal, dont elle n’est pas prête de sortir.

En effet, les textes de lois ont sans cesse reculé la possibilité d’une citoyenneté pleine et entière pour les personnes en situation de handicap. Des lobbies importants, des architectes prétendant qu’un logement accessible porte atteinte à leur créativité (quel manque d’imagination et de compétence !?), des collectivités locales, ont mis des Bâtons dans les Roues !!!!!!!!

Pire encore, alors que l’APF attend du gouvernement une impulsion politique forte, auprès des villes, pour favoriser une mise en accessibilité rapide et efficace, il met en place une régression formidable en allongeant le délai de mise en accessibilité de 3 à 9 ans !

La France est loin d’être accessible, à ce jour le baromètre APF 2013 donne les résultats suivants :

-      - 56,74% des écoles sont accessibles

-      - 42,59% des lignes de bus sont accessibles

Il en est de même pour les PAVE (Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics), car près d’un cinquième des municipalités ont déjà plus de 4 ans de retard dans la finalisation de ce plan par rapport à l’obligation réglementaire (23 décembre 2009).

Ceci impacte notamment sur les échéanciers de mise en accessibilité des transports publics pour les aménagements d’arrêt de bus.

Pour le logement, le défaut d’implication est également récurrent pour plus de 28 % des municipalités interrogées 8 ans après la publication de la loi.

Si le taux d’organisation d’un système de recensement des logements accessibles, a augmenté de 64% à presque 72% ; les 28 % de collectivités qui demeurent apathiques sur le sujet ne sont guère excusables.

 

DIAGNOSTIC D’USAGE DE L’ACCESSIBILITE DES LIEUX DE SANTE


 Sur 40 villes du Val d’Oise représentant 80% de la population du département :

- Cabinets médicaux accessibles : 27,5% (Evaluation de 2003 : 22 %)

A ce rythme là, il faudrait plus d’un siècle pour que les cabinets  médicaux soient accessibles !!!

- Cabinets dentaires accessibles : 29,5%

- Pharmacies accessibles               : 51,1 %

Enquête Délégation APF du Val d’Oise (Février 2012)            

 

Au moment où le gouvernement organise une formidable régression de la légalisation en matière d’accessibilité qui aura pour effet de repousser dans les faits l’accessibilité de 10 ans, Madame Poisson dont la maladie progresse se dit qu’elle ne verra jamais une France accessible ! Elle restera dans son bocal.

Et les plus jeunes en sont réduits à rêver des solutions impossibles…

Handy Coptère.jpg

 

En attendant que les politiques comprennent que l’accessibilité universelle est une question de justice sociale, qu’ils sont responsables par leur apathie d’une discrimination intolérable, l’APF continuera de dire que l’accessibilité, c’est bon pour tous et que c’est possible !

 Alors, n’écoutez pas les lobbies !

 

Engagez-vous pour l’accessibilité avec l’APF en signant la pétition sur le site dédié : www.necoutezpasleslobbies.org ou www.change.org/accessibilite.

 

Retrouvez-nous sur notre page Facebook :  Délégation APF du Val d'Oise.

01 avril 2014

La France accessible aujourd'hui !

Sur décision des autorités françaises, la date pour la mise en accessibilité de la France fixée au 1er janvier 2015 a été avancée au 1er avril 2014 à 8h.

A été décidé ce qui suit.

Article 1 : Accessibilité de tous les commerces.

Les boulangeries, les fleuristes, les salons de coiffure, les bureaux de poste, les agences bancaires, les restaurants, les cafés, les hôtels, les salons de thés, les magasins alimentaires, les commerces de bouche, les boutiques, les cordonniers, les agences immobilières….

Article 2 : Accessibilité de tous les lieux de soins.

Les pharmacies, les cabinets médicaux, les PMI, les centres de remise en forme, les centres de radiologie, les laboratoires d’analyse…

Article 3 : Accessibilité de tous les lieux d’éducation.

Les écoles maternelles, les écoles primaires, les collèges, les lycées, les universités, les écoles d’ingénieurs, les CFA,  les écoles de commerce, les centres de formations….

Article 4 : Accessibilité de tous les transports en commun.

Les TGV, les RER, les tramways, les Transiliens, les métros, les bus, les autocars, les taxis, les avions, les péniches…

Article 5 : Accessibilité de tous les lieux culturels, de loisirs et sportifs.

Les gymnases, les stades, les salles de sports, les salles de concert, les centres culturels, les théâtres, les opéras, les cinémas, les bibliothèques, les musées, les galeries, les centres d’exposition…

Article 6 : Accessibilité de tous les lieux touristiques et de patrimoine.

Les monuments historiques, les châteaux, les églises, les monastères, les moulins, les parcs naturels…

Article 7 : Accessibilité de tous les lieux administratifs et services publics.

La mairie, le commissariat, le Pôle emploi, le Conseil Général, la préfecture, les entreprises, les PME, les CCAS, les crèches…

Article 8 : Accessibilité de la voirie.

Les rues, les trottoirs, les allées, les boulevards, les avenues, les passages pétons, les parcs, les chaussées, les chemins, les squares…

 

 Tous les lieux publics sont accessibles !!

Pour Madame Poisson, atteinte de sclérose en plaques, c’est la fin d’une longue attente...

 

Madame Poisson sort du bocal.jpg

 

Pour fêter cet événement, Madame Poisson a décidé de passer la journée du mardi 1er avril en compagnie de ses amies.

 Le programme de sa journée:

 9h:        RDV à l’arrêt de bus de leur commune de Jouy-le-Moutier devenu parfaitement accessible.

 9h30:    Arrivée à Cergy-préfecture par un plan incliné respectant un pourcentage raisonnable.

 10h:      RDV dans un salon de coiffure dont le seuil a été bien abaissé.

 11h30:  Shopping dans les boutiques  aux allées larges et sans le moindre ressaut.

 12h30:   Déjeuner avec ses amies dans un restaurant dont les tables permettent à une personne en fauteuil roulant de s’attabler aisément.

14h30:    RER A en direction de Cergy-le-Haut avec un cheminement aisé dans la  station et des ascenseurs en état de marche.

15h:       Arrivée au cinéma des Trois Gares pour la séance de 15h20. Accès au guichet à la bonne hauteur, portes d’entrée dans la salle faciles à ouvrir.

 17h:      Fin de la séance, retour en bus à la maison. Le bus s’arrête au bon endroit pour permettre la montée.

 18h:      Réunion des parents d’élèves à l’école primaire dans une salle dont les portes sont de bonnes largeurs…

 19h:      Petit arrêt dans l’épicerie du coin pour quelques courses. La caisse est à sa hauteur et le cheminement facile.

Quelle belle journée ! 40 ans de lutte enfin récompensée ! Enfin, les politiques ont compris que l’absence d’accessibilité était la pire des discriminations au pays de la liberté, de l’égalité et de la fraternité !

26 mars 2014

Elections municipales : L’APF demande aux candidats de s’engager pour l’accessibilité !

 

Marianne.jpg

 

 

Après avoir interpellé les candidats sur leur programme, l'APF du Val d'Oise leur demande de s’engager officiellement pour l’accessibilité de leur ville en signant son appel sur www.necoutezpasleslobbies.org  et www.change.org/accessibilite.

A quelques jours du 2ème tour des élections municipales, nous attendons donc des candidats un engagement fort et concret pour l’accessibilité de leur ville : la signature de notre pétition pour l’accessibilité.

Nous les invitons ainsi à rejoindre plus de 100 000 citoyens qui ont déjà dit Oui à l’accessibilité -et Non à 10 ans de plus- en signant cette pétition soutenue par Philippe Croizon.

Les futurs élus municipaux ne peuvent pas rester sourds à ce combat pour l’accessibilité qui réunit largement les Français en étant ni partisan, ni communautaire et qui est révélateur d'une véritable demande sociale, puisque l'accessibilité profite à de nombreux publics (personnes âgées, parents avec poussette, femmes enceintes, etc.). 

Nous appelons également les Français à poursuivre et amplifier ce véritable élan de solidarité qui dit aussi l’envie d’égalité et de fraternité, et à interpeller les candidats sur les réseaux sociaux : #LibertéEgalitéAccessibilité

En février dernier, l’APF sortait son baromètre de l’accessibilité des villes en France avec un constat accablant : à  peine plus de la moitié des écoles et seulement 42% des réseaux de bus accessibles aux personnes en situation de handicap par exemple.

Or, les municipalités ont un rôle fondamental dans la prise en compte des 10 millions de citoyens en situation de handicap (Chiffre INSEE) et la mise en œuvre d’une politique de proximité du handicap.

En ce qui concerne l’accessibilité, les municipalités sont en 1ère ligne puisque la liberté d’aller et de venir dépend de leur volontarisme politique en la matière.

Engageons-nous tous pour l'accessibilité !